Site Internet de l’Economie Sociale et Solidaire et de l’Innovation Citoyenne de Sceaux


L’entreprenariat social

Découvrir

Découvrir

Découvrir
Définition et contexte de l’Economie sociale et solidaire
Travailler et entreprendre autrement
Innovation sociale et Innovation participative
Un secteur porteur et des défis pour l’avenir
Particularités de la ville en matière d’ESS
La vitrine du secteur
La Maison virtuelle et ses partenaires
Connaître et quantifier l’ESS sur le territoire
S'engager

S'engager
Se poser les bonnes questions et formaliser les points clés
Quelle structure pour quel objectif ?
Mobiliser l'écosystème d’accompagnement
Comment se repérer parmi les dispositifs de financements ?
Sites et portails Internet spécialisés dans l’emploi et la formation
Un levier essentiel au développement de l'ESS
L’entreprenariat social
Photo du montage d'un atelier au CSCB
Définition et éléments de contexte
 
A la rencontre de l’ESS et de l’innovation citoyenne, l’entrepreneuriat social est une réponse à des besoins sociaux et environnementaux via la création d’une activité économique viable. Cette forme d’entrepreunariat est mondiale. Elle participe au renouvellement des modèles économiques dominants qui ont montré leurs limites, notamment dans la période économique et sociale actuelle. Ainsi, elle offre une autre piste entre l’économie de marché classique et action de l’Etat. L’efficacité et la viabilité économique ainsi que l’intérêt général deviennent étroitement liés. 
 
L’entrepreneuriat social repose sur quatre grands principes : une visée sociale et/ou environnementale, un projet économique stable et viable, une lucrativité limitée et une gouvernance démocratique.
 
Les principaux domaines d’intervention de l’entreprenariat social sont l’éducation/formation, la santé, la lutte contre les exclusions, les droits de l'Homme, la protection de l'environnement, le développement durable, l’insertion et le développement économique. Cependant, les entrepreneurs sociaux peuvent s’établir dans tous les domaines de l’économie.
 
Les entrepreneurs sociaux sont motivés par l’intérêt général. Le profit devient un moyen, et non l’objectif final. Ils vont tenter de concilier des concepts différents : initiative privée et solidarité, esprit d’entreprise et volonté de rendre l’économie plus humaine, rentabilité et partage des richesses.
 
Un secteur porteur
 
Depuis 2010, l’Union Européenne a décidé d’orienter ses politiques et d’améliorer la législation en faveur de l’entreprenariat social. Elle s’engage à construire et développer un écosystème pour favoriser l’essor d’entreprises sociales. Ce mouvement est porté par plusieurs changements profonds, communs à la plupart des pays : 
 
Crises et mutations des systèmes de protection sociale et de solidarité
Bien que l’Etat soit garant de l’intérêt général, il ne peut pas satisfaire tous les nouveaux besoins sociaux directement en produisant des innovations nationales nécessaires.
 
Décentralisation des politiques publiques 
Les collectivités héritent de plus en plus de pouvoirs en provenance de l’état. L’objectif est d’améliorer l’action publique tout en développant une démocratie de proximité. Ces deux facteurs se retrouvent dans les principes de l’entreprenariat social.
 
Travailler autrement en donnant un autre sens au travail
De plus en plus de citoyens veulent s’orienter vers des pratiques professionnelles alternatives : jeunes diplômés, cadres de grands groupes, militants…
 
Nouvelles attentes des consommateurs (éthique, écologie, solidarité, transparence...)
Les consommateurs deviennent « consomm’acteur » et veulent des produits et des pratiques  plus respectueux. Même si ces consommations alternatives ne sont pas encore un vrai poids économique, elles bénéficient d’une importante notoriété auprès du grand public.
 
Évolution du comportement des entreprises 
Le développement durable est devenu une politique de développement pour certaines entreprises. Elles mettent facilement en avant leurs nouvelles responsabilités sociale et environnementale auprès de leurs clients, fournisseurs, salariés et collectivités locales.
 
Le développement de l’épargne solidaire
Ces dernières années, ce secteur a connu une croissance importante notamment grâce à l’augmentation du nombre d’épargnants solidaires.
 
Des défis pour l’avenir
 
Possédant une vraie perspective de croissance, l’entreprenariat social va faire face à des défis profonds :
 
  • Développer les moyens pour mettre en place des actions de sensibilisation à l’entrepreneuriat social,
  • Augmenter le nombre de dispositifs d’appui à la création d’entreprises sociales,
  • Favoriser le développement des entrepreneurs sociaux dans des secteurs à fort potentiel,
  • Apporter un meilleur accompagnement des entrepreneurs sociaux après la création de leur entreprise,
  • Renforcer et mieux utiliser les moyens de financement,
  • Accroître l’engagement de l’État et des collectivités locales,
  • Evaluer systématiquement la mesure de l’impact,
  • Faire reconnaître les entrepreneurs sociaux comme acteurs à part entière de la production de l’intérêt général.
  • Lien vers Sceaux.fr
  • Lien vers les archives municipales de Sceaux
  • Lien vers le site des associations
  • Lien vers la Maison du Tourisme de Sceaux
  • Lien vers le centre multimédia